Plage de Colombier

C’est la plus à l'ouest, tout au bout de l'île, la plus isolée, la plus discrète et la plus secrète des plages de Saint Barthélemy.

Très sauvage, la plage Colombier est un havre de tranquillité. La baie est classée Réserve Naturelle Marine, zone de mouillage réglementé et de protection où les activités sont fortement contrôlées. Cette protection, finalement peu contraignante, permet aux visiteurs d'admirer une des plages les plus riches en poissons, et la plongée en apnée y est particulièrement recommandée. Mais ne rapportez rien de vos balades, pas même un coquillage, vous priveriez les équipes de la Réserve Marine d'informations précieuses sur l'état de la mer.

La plage de Colombier se mérite pour peu que l'on veuille faire les choses dans les règles de l'art, c'est-à-dire marcher une bonne vingtaine de minutes le long de chemins de randonnée par le bord de mer au départ de Petite-Anse, au bout de la route de Flamands ; ou par les hauteurs, depuis le point de vue de Colombier.

Mais la plupart des visiteurs y accèdent par la mer, amarrant leur bateau aux bouées installées par les équipes de la Réserve Marine, un dispositif permettant de protéger les herbiers, source de la vie sous-marine.

Vous pourrez aussi découvrir la seule habitation de la baie, à l’architecture originale datant du début des années 1960, en vous souvenant que si Saint-Barthélemy est devenue ce qu'elle est, c’est en grande partie grâce à l'ancien propriétaire des lieux, un certain Rockefeller…

Fichiers attachés