L'iguane Des Antilles

Contrairement au pélican il ne figure pas sur le blason de l'île, mais l'iguane des Antilles — Iguana Delicatissima de son petit nom — est l’un des animaux emblématique de Saint-Barthélemy. Ce reptile endémique des Petites Antilles ne compterai plus que 9500 individus répartis dans les différentes îles de l'arc antillais dont un tiers sur les petites îles de Petites-Terres en Guadeloupe.

Il est encore présent à Saint-Barthélemy mais sa population semble décroître sous la double menace de la réduction de son habitat par la présence humaine et de la concurrence d'un congénaire plus répandu, Iguana iguana ou iguane vert, reconnaissable aux rayures sur la queue. Les croisements seraient de plus en plus fréquents avec ce dernier, créant un iguane hybride dont certains spécimens auraient déjà été aperçus à Saint-Barthélemy.

Déjà disparu de sept îles voisines, notre iguane des Antilles désormais très menacé est protégé depuis 1989. Inoffensif même s’il faut se garder de ses coups de queue défensifs, on peut croiser cet animal craintif dans les jardins ou sur les routes. Il est d'usage pour les conducteurs de s'arrêter pour le laisser traverser, tout comme pour les tortues molokoï.

Fichiers attachés