Bouteilles à la mer

Quoi de plus terrien que le vin, issu du lent enracinement de la vigne dans le sol aride de terroirs ancestraux ? Pourtant, certains vins entretiennent avec la mer une intime et ancienne relation.

English spoken…

Ceux de Bordeaux en particulier, qui de tous temps ont pris la mer pour aller charmer les amateurs du monde entier, à commencer par les Anglais qui dominèrent l’Aquitaine pendant plusieurs siècles et y firent souche avec succès, comme en témoignent les noms de Brown, Smith, Lynch & Talbot qui signent certains des plus beaux vins du cru. Les américains ne sont pas en reste, qui depuis Benjamin Franklin et surtout Thomas Jefferson, grand amateur et courtier en vins avant d’être ambassadeur puis Président des Etats-Unis, sont à l’origine de certaines des plus belles caves du Nouveau-Monde.

Le vin, donc, prend volontiers la mer et n’a pas peur des flots. Il fut même un temps où il s’y bonifiait : les vins « retour des Indes », qui avaient connu un vieillissement accéléré après un voyage aller-retour à fond de cale à Calcutta, étaient très prisés au XIXe siècle.

Chantegrive : quand les graves prennent l’accent créole

Inutile de faire subir un tel traitement aux vins du Château Chantegrive, grand domaine de Graves où la famille Lévèque produit, outre un blanc moelleux d’une grande suavité et un grave rouge de belle tenue deux vins blancs secs particulièrement élégants.

La cuvée de prestige, baptisée Caroline, développe des arômes estivaux, presque tropicaux, où la vanille, l’amande et les épices douces s’allient aux saveurs de fruits jaunes et exotiques et aux notes plus fraîches de tilleul ou de menthe. Des gambas, une fricassée de lambi ou des langoustes grillés en toute simplicité feront honneur à ce grand vin très recherché des amateurs des deux côtés de l’Atlantique.

Vif et léger avec ses arômes de fleurs et de pêches blanches, l’autre graves blanc du Château Chantegrive fera chanter les saveurs de toutes préparations à base de coquillages, et des poissons cuisinés ou servis crus. Sa fraîcheur en bouche fait merveille sur les subtiles préparations marinées au lait de coco ou au citron vert, façon ceviche…

Plus terrien, le rouge du Château de Chantegrive accordera quant à lui la rondeur et l’ampleur de ses arômes de fruits noirs aux viandes grillées, mais pourquoi ne pas l’encanailler avec un poisson grillé à la créole ou un colombo de lambi ou de poulet ?

Fichiers attachés