Carl Gustaf, sauveur du dimanche ?

C’est dimanche. Vous débarquez du "tender" de votre paquebot ou du "commuter" qui vous ramènera ce soir à Saint-Martin pour découvrir enfin la mythique Saint-Barthélemy, "St-Barth" pour les intimes, ses boutiques de luxe, ses restaurants gastronomiques, ses célébrités… Comment profiter au mieux de ces quelques heures au paradis ?

Première surprise : Gustavia la belle sommeille comme la sous-préfecture qu’elle fut jusqu’en 2007. Rue de la République et rue Oscar II, les boutiques aux enseignes prestigieuses ont toutes le volet clos. Quai du Bord de Mer, bars et restaurants ont presque tous baissé le rideau. Il commence à faire chaud.

Il existe pourtant à deux pas un havre de fraîcheur et d’élégance où résidents et natifs se retrouvent volontiers pour goûter au calme de la trêve dominicale. Le bar du Carl Gustaf récemment rénové en pierre blonde et bois sombre offre en effet la plus belle vue sur Gustavia.

Un panorama à détailler confortablement installé dans les sièges parés de coussins Missoni, en dégustant un cocktail inspiré ou un snacking plein d’esprit préparé avec rigueur par la brigade du restaurant gastronomique attenant. Laissez-vous surprendre par les « trilogies » du chef Emmanuel Motte et goûtez au vrai luxe de Saint-Barthélemy : se faire du bien, tout simplement.

Pour poursuivre sur cette note hédoniste, le Carl Gustaf recèle un autre trésor : son spa Carita, ouvert l’an dernier. Les élégantes de l’île ont vite adopté l’endroit, animé par des professionnelles expérimentées formées par la grande marque de beauté. Salles de soins et salle de sport ouverte sur une cascade artificielle sont prolongées d’un parcours hydrothérapie complet qui propose douches aux huiles essentielles, hammam, douche écossaise, parcours de galets avec jets aux huiles essentielles, et un bassin de nage à contre-courant en plein-air.

Accessible depuis le lounge, le spa du Carl Gustaf propose plusieurs formules intéressantes, certaines incluant un déjeuner santé, qui permettent de profiter de tout ou partie de ces gourmandises pour le corps.

Après un tel moment, les plus curieux pourront envisager avec sérénité de visiter les curiosités de Gustavia : le clocher suédois, les églises catholique et anglicane voisines, les belles maisons anciennes du quai Samuel Falhberg, avant d’entreprendre l’ascension des pentes menant au fort Karl ou la descente vers Shell Beach pour un bain de mer.

Les autres laisseront s’écouler la journée jusqu’à la tombée de la nuit pour savourer l’attraction principale du Carl Gustaf : sa situation imprenable pour admirer le coucher de soleil sur la rade, qui attire tous les soirs son lot d’habitués et d’hôtes de passage pour l’apéritif ou le dîner.

Après quoi il vous faudra redescendre prendre votre bateau. À moins que, par miracle, le directeur vous informe qu’un des charmants bungalows avec piscine privée que vous avez aperçu en montant s’est exceptionnellement libéré ?

Fichiers attachés