Lorient

Lieu de rendez-vous de nombreux pêcheurs, « spot » de surfeurs qui y partagent une cabane multicolore plantée sur la plage, Lorient vit au rythme de la mer.

Situé aux frontières de la côte au vent, on le dit le quartier le plus ancien de l’île. La première colonie française s'y serait installé en 1648 sur ordre de Philippe de Longvilliers de Poincy, Gouverneur des îles d'Amérique, chevalier et bailli grand-croix de l'Ordre de Malte.

Le quartier de Lorient s’étend tout autour de son clocher historique. Non loin de l'église récemment restaurée, qui accueille chaque année des concerts du Festival de Musique, quelques joueurs de dominos se retrouvent à l’ombre des Flamboyants.

Ce village ne serait pas si vivant sans son école primaire ; vers 15h30 les parents viennent chercher les tout-petits et traversent la route pour finir l'après-midi à la plage. Les enfants se retrouvent aussi à l'AJOE, une association de quartier qui organise des activités sportives. Tous les 15 jours, à la nuit tombée, le terrain de tennis se transforme en cinéma en plein air ; on s'y installe sous les étoiles pour l'unique séance de cinéma de Saint-Barth.

A quelques dizaines de mètres, la petite Poste de Lorient passerait presque inaperçue tant elle se fond dans le décor avec sa taille réduite et son architecture traditionnelle.

Enfin, Lorient abrite la petite manufacture artisanale ultramoderne (ce n’est pas incompatible) où sont élaborés les produits cosmétiques de la Ligne Saint-Barth. Depuis la boutique, vous pourrez jeter un œil sur la fabrication de ces savons, huiles, shampooings et parfums que l'on retrouve dans les plus beaux hôtels & spas à travers le monde.

Fichiers attachés