Corossol

Lorsqu’on pénètre dans le quartier de Corossol par la rue étroite qui la traverse, les vieilles cases typiques et les arbres donnent l’impression de se pencher sur le visiteur qui s’est égaré, envoûté par l’atmosphère si particulière.

Bien que la rue vienne mourir sur la plage, Corossol n'est pas vraiment une impasse mais au contraire invite à prendre la mer : le village est chargé de traditions et d’histoires de pêcheurs, pour certains débarqués des Saintes au siècle dernier.

On y découvre aussi un surprenant et inattendu musée international du coquillage, une petite chapelle, et les échoppes des tisseuses de feuilles de lataniers. Leur travail minutieux fait perdurer un patrimoine culturel et artisanal fragile, et offre l’occasion de rapporter corbeilles, éventails ou chapeaux en souvenir de ce voyage hors du temps.

Fichiers attachés